image

La structure dirigée par Gilles Herman Foka vient remettre un important pactole composé de fournitures scolaires aux parents et établissements de l’arrondissement d’Essé. Un élan de cœur salué par les populations en panne sèche de moyens financiers.

Par Bil Fadil

L’on a longtemps connu la Sapidacam dans son volet transformation banane-plantain et réalisation des projets de développement. Son volet social parle de plus en pus ces jours-ci en sa faveur. En effet, le 27 août 2016, les populations de l’Arrondissement d’Essé ont goutté au précieux sésame de la Sapidacam. La structure a décidé d’appuyer les parents d’élèves en ce début d’année scolaire .C’est donc ainsi que plusieurs paysans ont bénéficié et ceci au profit de leurs enfants, des fournitures scolaires composés des cahiers, boîtes académiques, paquets de crayons à bille et ordinaires… Ces dons faut-il le noter sont le fruit de la parfaite collaboration qui existe entre la commune d’Essé dont le Maire Evina Ambroise préside aux destinées. On le sait et c’est d’ailleurs connu de tous que la période de rentrée scolaire donne la plupart des temps, des sueurs froides à plusieurs parents en panne sèche de moyens financiers. Au regard du nombre d’enfants des lits pauvres bien féconds, il devient difficile pour les parents de joindre les deux bouts. Les dons de la Sapidacam viennent ainsi mettre momentanément fin cet épineux problème.
L’homme de Dieu PCA de la Sapidacam a su lui aussi montrer son élan de cœur, appuyé par les saintes écritures. En effet dans l’épitre de Jacques chapitre 2 versets 15 à 18 il est écrit « si un frère ou un sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, et que l’un d’entre vous leur dise: allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez ! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ? Il en est ainsi de la foi : si elle n’a pas les œuvres, elle est morte en elle-même. Mais quelqu’un dira : Toi, tu as la foi ; et moi, j’ai les œuvres. Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi je te montrerai la foi par mes œuvres » Les œuvres de la Sapidacam sont donc manifestes et attestent de ce que Dieu se souvient toujours de ses enfants. Le tout n’est pas de briller par le discours. Les actes doivent suivre la parole.


Autre bénéficiaire


Les établissements scolaires au total 50 ont également bénéficié de ces dons de la Sapidacam. Ce qui permet aux chefs de ces institutions de débuter les classes sans grandes difficultés en attendant les différents paquets minimum. L’évènement célébré à la place des fêtes de la ville à connu la ruée des populations venus des différents villages. Manifestation apolitique ont tenu à souligner le Directeur général de la Sapidacam et le Maire de la commune d’Essé. Un acte de bon Samaritain salué à sa juste valeur par les chefs d’établissements. D’autres actions similaires en faveur des paysans sont annoncées. La Sapidacam entrevoit une autre descente pour offrir cette fois du matériel agricoles constitué des tronçonneuses, des machettes, houes gangs limes, intrants agricoles pesticides et autres aux différents planteurs qui lui ont confiance. A ne pas oublier que la structure fait aussi dans le développement et la promotion de l’agriculture de seconde génération.